Promenade en forêt de Compiègne
 Nous étions 10 au rendez vous de Saint-Jean-aux-Bois en ce dimanche 12 avril, Saint-Jean-aux-Bois dont les habitants se nomment les Solitaires. La révolution avait rebaptisé ce charmant village perdu au milieu de la  forêt : La Solitude.
 Au départ, nous empruntons le GR 12 qui traverse la forêt à travers les feuillus défeuillés. Seules les sylvies en fleur, ornent le parcours. Sur les coups de midi, nous atteignons Pierrefonds. Après le chant des  oiseaux, c'est le vacarme des motos et la foule des grands boulevards.
 Trop tard pour visiter le château, nous nous replions sur le square de la mairie où des bancs nous accueillent pour un pique-nique au soleil. Après le repos, nous repartons sous les yeux curieux d'une foulque macroule,  malheureusement à la sortie de Pierrefonds une pente à 45%  nous attend. Par bonheur, elle est courte et la chaussée de Brunehaut que nous empruntons ensuite sera horizontale et rectiligne. La légende voudrait que  la reine Brunehaut, condamnée par Clotaire II, ait été trainée par un cheval au galop sur ces chemins. Compte tenu du nombre de chaussées Brunehaut qui existent dans la région, il ne devait pas rester grand chose de  la reine.
Retour à l'accueil