Art nouveau, Art déco
  Le dimanche 11 décembre de l'an 2016, Annie nous emmenait pour une promenade architecturale dans le 16ème arrondissement de Paris pour  illustrer  ces deux aspects de l'architecture du début du 20e siècle.
  L'art nouveau, né à la fin du XIXe siècle, se veut une réponse à l'industrialisation qui uniformiserait et scléroserait la création. En effet il privilégie  l'artisanat et cherche à rapprocher l'homme de la nature : oeuvres ornées d'arbres, de fleurs ou d'animaux. L'Art nouveau est aussi une manière de  se démarquer de la morale dominante. Ainsi l'image féminine qu'il développe renvoie plus à la sensualité qu'aux vertues ménégères. Art total, il brasse  plusieurs domaines : architecture, peinture, affiche, joaillerie, ébénesterie, verrerie... Art international, Mucha en Tchécoslovaquie, Gaudi en  Espagne,  Tiffany aux Etats-Unis, Gallé et Guimard en France, Horta en Belgique, Klimpt, Wagner et Hoffmann en Autriche, il ne résistera pas à la  montée du  nationalisme des années 1920.
  L'Art déco est lié à l'exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de Paris en 1925. Soucieux d'ordre et d'équilibre, il  privilégie l'angle droit et la sobriété qui donnent un aspect sobre, voire austère aux nombreuses réalisations Art déco : mobilier (Emile Ruhlmann),  couture (Paul Poiret), verrerie (René Lalique), décoration du paquebot "Le Normandie". A Paris, le cinéma le Grand Rex (2e arr.), le Palais de la  Mutualité (6e arr.) ou encore l'église Saint-Jean-Bosco (20e arr.) sont de style Art déco. Bâtiments sobres, sans ornements superflus, ils sont  construits en béton armé tout comme le théatre des Champs-Elysées (8e arr.), les tours Perret du Havre et d'Amiens, oeuvres d'Auguste Perret.
  Cette agréable ballade ensoleillée s'est terminée par un excellent repas à l'auberge du Mouton Blanc, rue d'Auteuil, où nous avons occupé les tables  de Molière, Racine, Boileau, La Fontaine, Ninon de Lenclos, et je ne peux résister au plaisir de rappeler  le menu qui fut très apprécié des 19 convives :
 - kir pétillant
 - Oeuf en meurette ou croustillant de chèvre sur salade
 - Magret de canard au poivre vert pommes forestières ou poisson du jour
 - Brie sur salade
 - Baba arrosé au rhum ambré ou assortiment de glaces
 - café
Retour à l'accueil