Séjour neige au Pleynet en 2018
 Samedi 3 février
 Jacques, Thibault, Franck et Alain arrivent à Poncharra via Chambéry. Thierry prendra Jacques et Thibault quand il sera sorti du bazar de Grenoble. Ours à  pile, à pile pas à poil, prend le reste et les bagages. Gigi et Nadine sont arrivés jeudi. Nous logeons tous sur le même palier. La Bouriole nous accueil pour  notre  premier repas et le début du régime pomme de terre.

 Dimanche
 Départ au pied du télésiège à 10h00. C’est bien. Le matériel a été loué la veille. Le temps est gris mais la visibilité est bonne. Nous commençons par une Verte  pour s’échauffer les jambes. Vers 13h00 retour au photos, déjeuner aux Airelles et hop retour sur les pistes. Le soir un problème de clés oblige Franck  MacGyver a modifier profondément la serrure de l’appartement. Cela sera réparé quelques jours plus tard.

 Lundi
 Temps mitigé : soleil, nuages. Neige toujours aussi bonne mais surtout les pistes sont pour nous. Les skieurs du Dimanche sont retournés travailler. Premier  quatre heure aux Airelles. Première tartiflette à la Bouriole. Après-diner, pause médicament local pour passer une bonne nuit.

 Mardi
 La lune est visible au réveil, cela devrait annoncer une belle journée. Effectivement nous déjeunons en terrasse.

 Mercredi
 Alors là. C’est purée de pois. Après nous êtes tâtés longuement (pas de rapprochement douteux SVP) nous décidons de tenter notre chance. Bof. Le brouillard  est givrant et non seulement on à les poils du nez comme des baguettes de tambour mais pour les porteurs de lunettes cela givre sur les verres. Quelques  irréductibles feront quand même quelques descentes. Les autres feront une promenade sympa dans la forêt gelée. On se retrouve aux Airelles pour le repas du  midi et on s’occupe avec des jeux de société que Françoise a amené en même temps que quelques alcools. Le soir c’est fondu et après-soir digestif. Bonne nuit  les  petits.

 Jeudi
 C’est couvert ce matin, mais il n’y a pas de brouillard. Surprise en dépassant 2000 m c’est plein soleil. Il ne faut pas redescendre quoi !

 Vendredi
 Temps magnifique. C’est bien pour la dernière journée sauf pour Jacques qui c’est fait très mal au dos. Le midi déjeuner à la Pincerie sur les pistes. Les filles  nous rejoignent par le télésiège. Franck profitera des chaises longues plus longtemps que les autres. Le soir c’est Raclette à la Bouriole. Raclette qu’il ne faut  pas racler mais couper. Sur ce point les avis divergent. Mais la qualité du produit réconcilie tout le monde.

 Samedi
 Ours à pile envoie un SMS à 3H30 du matin «  Départ à 8h demain, il a neigé cette nuit ». je ne sais pas ce qu’il appelle la nuit car à cette heure pour moi  c’est  encore la nuit. Patrick et David retournent dans l’Ouest à 7h30 sans avoir besoin de chainer. Bernard qui emmène Jacques, Franck et Alain à Chambéry à  des  pneus neige et des chaussettes à l’arrière. Thierry, Sylvie, Brigitte et Richard partiront plus tard. Gigi et Nadine partent Dimanche. Quand à Ours à pile, une  rumeur dit qu’il rentrera avec la fonte des neiges. Mais ce n’est qu’une rumeur.
Franck MacGyver s'évade ou il tente un casse ?

Retour à l'accueil